mardi 22 juillet 2014

Des trucs en vrac (avec des chats)

Bon, ça recommence à prendre la poussière ici, c'est pas bien... Mais avec l'été, j'ai à la fois plus de boulot et plus de loisirs (on se faisait la réflexion l'autre jour avec mon ours : en Auvergne, l'hiver, tout le monde hiberne, mais l'été, tu te retrouves à sortir tous les jours ou presque...), du coup, le blog passe un peu à la trappe. Sans compter que le défi d'écriture a connu quelques difficultés - qu'on espère bien régler, mais du coup, c'est en stand-by jusqu'à la rentrée.

Pour me faire pardonner mon absence, je viens en paix avec des photos de chatons mignons :



(Clic pour voir en plus grand)
Photos prises samedi chez mon pôpa, dont la minette a donc eu une portée récemment... Voici donc Shadow, le petit gris qui squatte le pot du ficus et adore écraser ses frangines, Lucette (aka Lulu), une adorable boule de poils à l'âme d'aventurière, et Maya, pauvre petite trouillarde rayée traumatisée par des accidents malencontreux... Si vous voulez les voir en action, il y a une vidéo sur la page FB du blog :)

Sinon, pour rester dans les chats : je me suis offert un petit maneki-neko à la Japan Expo (il faut toujours que je vous raconte comment j'ai failli ne pas y aller, d'ailleurs), avec une grosse impression de déjà vu...


J'ai mis plusieurs jours à comprendre d'où me venait cette impression tenace, et puis ça a fait tilt !


C'est exactement le même qui figurait sur le visuel que j'avais proposé il y a quelques mois à Mahom qui cherchait la couv du nouvel album... (Quoi, vous connaissez pas Mahom ? C'est du bon dub et des bons copains ! hop on clique !) (Finalement ils ont choisi un autre visuel, mais je l'aime bien, alors autant qu'il ne se perde pas dans les limbes d'internet, hein...)

Quelque chose qui n'a rien à voir (mais bon, j'ai dit que c'était du vrac :p ) : je découvre ce matin grâce à copine Marie qu'André Markowicz a un profil FB où il écrit de fort belles choses. Je me suis abonnée direct (pas osé le demander en ami, quand même...). Pour celles et ceux qui l'ignoreraient, Markowicz c'est un peu mon idole de la traduction. J'ai eu une fois la chance de l'écouter parler au cours d'un colloque, et il est complètement fascinant. Il traduit du russe (Dostoïevski et Tchekhov, surtout) et de l'anglais (il se retape Shakespeare), parfois à quatre mains avec sa femme. Vers le français... et le breton, un peu. Très grand monsieur. Je suis sûre qu'il aime les chats. (Quoi, j'essaie de me raccrocher au thème principal du post, c'est tout !)

1 commentaire: