dimanche 8 juin 2014

▲#11▲ Mon gras et moi

Le thème de ce 11e défi d'écriture est « écrire à partir d'une photo ». Je dois dire que j'ai eu du mal à choisir. Enfin... j'avais bien une idée, parce qu'il y a une photo qui m'a marquée cette semaine. Une photo tellement choquante, tellement atroce, que je pense que je ne l'aurais pas affichée ici ; je me serais contentée de la décrire et de fournir le lien si jamais quelqu'un voulait la voir. Et puis je suis tombée sur un article à ce sujet, qui résume parfaitement mon ressenti par rapport à cette photo, et ce qui en découle. Je vous invite à aller le lire sur le blog Août à Paris. (Si ça peut vous rassurer, elle ne la montre pas directement non plus, elle l'a résumée en dessin - c'est largement suffisant pour comprendre, mais moins horrible à regarder.) Du coup, je me sens un peu soulagée d'avoir lu ça, et j'espère pouvoir chasser cette horreur de ma tête.
Mais je trouvais toujours rien à me mettre sous la dent, à tel point que j'ai passé un appel au secours sur Facebook, pour qu'on m'envoie une photo... et même là, rien ne m'a vraiment donné envie (et en plus j'étais pas en super forme, j'ai rien pu manger de la journée et j'ai fait une sieste de 3h, j'avoue que ça aide pas à se motiver).
Et puis, j'ai pensé à une photo qui me permettrait de développer un thème important pour moi, quelque chose qui me tient vraiment à cœur. J'ai pas mal hésité, parce que c'est quelque chose de très perso, mais je me dis que ça en vaut sûrement la peine. J'espère ne pas me tromper.

Projet « Peau » - © Pendora's Box
J'ai posé une nouvelle fois pour Pendora, et me voilà à moitié à poil sur Internet. Je suis ravie du résultat, et des réactions qu'il a suscitées jusqu'ici. Pourquoi j'ai fait ça ?

Déjà, pour le plaisir. Parce que j'avais vraiment adoré notre première séance, et que mon impression s'est confirmée cette fois-ci : c'est vraiment une façon très agréable de passer une après-midi, et c'est très gratifiant de bosser avec quelqu'un d'aussi talentueux (j'ai l'air de jeter des fleurs, mais franchement c'est vrai, allez voir son site). Ensuite parce que ce projet-ci était un gros pari pour elle, totalement à l'opposé de ce qu'elle fait d'habitude : habituée des maquillages artistiques poussés, elle voulait essayer quelque chose d'épuré, sans make-up, juste un peu de coiffure et un éclairage sympa. Et ça marche ! On est une douzaine à avoir participé au projet « Peau », toutes différentes, et je trouve cette série splendide - et je suis extrêmement honorée d'en faire partie.

Ensuite, parce que c'est une forme d'engagement militant de ma part. J'en entends pouffer dans le fond : « La meuf elle milite les seins à l'air, elle se prend pour une FEMEN ou quoi ? » Alors, non. Déjà, je peux pas supporter ces nanas-là qui donnent une image lamentable du féminisme (Janek en parle très bien cette semaine d'ailleurs, allez voir ça). Ce que je veux montrer par cette photo, c'est que tous les corps peuvent être beaux, même ceux qui ne répondent pas aux canons de beauté qu'on nous ressasse sans arrêt - même le mien, bordel !
J'ai passé des années à traiter mon corps au mieux avec indifférence, au pire avec mépris. Pas parce que moi je ne l'aimais pas, mais parce que la société toute entière me disait que je n'avais aucun droit de l'aimer, parce que je suis obèse (je préfère ne pas m'attarder sur cette classification basée sur l'IMC et tout ce qu'elle a d'arbitraire et de dégradant). Partout s'affichait un seul modèle de corps - qui avait d'ailleurs tendance à maigrir au fil des années. Le mien ne correspondait pas, je le cachais. De toute façon, les seules fringues que je trouvais à ma taille étaient faites pour me cacher. Je trouvais d'autres façons de m'exprimer extérieurement, principalement par le biais de mes cheveux - ça attire l'attention ailleurs, c'est pratique.
Mais ces derniers temps, il se passe quelque chose. Les grosses en ont eu marre de se faire piétiner, et reprennent le dessus, avec classe. Je pense par exemple à Tess Munster et son mouvement Effyourbeautystandards, à Jes de l'excellent blog The Militant Baker, à Meghan Tonjes, qui a posté une photo de ses fesses sur Instagram - photo qui a été rapidement retirée parce qu'Instagram avait estimé qu'elle ne respectait pas ses conditions d'utilisation en matière de pornographie.. La différence avec les milliers d'autres nanas qui postent régulièrement leur popotin ? Meghan, elle, a un gros cul. Mais plutôt que de se renfermer dans son coin, elle a décidé d'en profiter pour faire un scandale et lancer la BootyRevolution !
Je me rends compte que tout ça sonne très anglo-saxon... en France aussi, ça avance, avec le magazine VolUp2, la blogueuse/mannequin/comédienne/créatrice Stéphanie Zwicky (alias BigBeauty), le défi French Curves des blogueuses mode rondes, et des filles comme Daria Marx ou Salomée, avec son Observatoire de la Grossophobie et du Body Shaming. Dénonciation des discriminations d'une part et revendication de ce que l'on est d'autre part... un vrai vent de fraîcheur !
Bref, avec tout ça, je me sens mieux, je me sens moins seule, plus entourée, j'ai moins l'impression de faire partie d'une frange de la population qu'il faut cacher (franchement, j'exagère à peine - surtout en France où on a ce mythe de La Française, classe et filiforme, c'est super mal vu de dépasser le 40, peu importe si ça concerne plus de la moitié de la population féminine...).
Du coup, j'ai moi aussi envie de faire partie du truc, à ma petite échelle... d'où cette photo. Je ne veux pas rester inactive pendant que d'autres se battent pour moi, alors que là, je peux faire quelque chose, même si c'est aussi symbolique que montrer mon gras sur le web, de façon relativement confidentielle.
C'est peut-être un peu naïf et idéaliste de ma part, mais je pense que pour qu'une bonne partie des discriminations s'arrête, il suffit de donner plus de visibilité à ceux qui en sont victimes. Tout simplement pour montrer que ce sont des gens comme les autres, et qu'il n'y a aucune raison de les traiter autrement.

Enfin, et ça découle du deuxième point, c'est forcément un peu par narcissisme. Comme je le disais, c'est quelque chose de nouveau pour moi : m'apprécier physiquement, de façon légitime, et accepter que les autres m'apprécient aussi (bien sûr que c'était déjà le cas, mais j'avais beaucoup de mal à accepter les compliments, qu'ils viennent de mon mari - l'amour rend aveugle, de mes amis - c'est parce qu'ils m'aiment bien ou d'inconnus - c'est pour se moquer de moi... ).
Donc oui, qu'une photographe que j'admire me dise qu'elle a envie de bosser avec moi, que les quelques personnes qui ont vu la photo l'aient appréciée - qu'elles me soient connues ou non -, ça fait du bien à l'ego, c'est clair. Et quel mal il pourrait y avoir à ça ? Ça booste mon moral, ma confiance en moi ; je me sens mieux à tous points de vue, pourquoi s'en priver ? C'est presque une forme de thérapie.

Voilà, avec tout ça, j'espère que cette photo vous plaît encore plus que la première fois que vous l'avez vue :)

(PS : le titre fait référence à une très bonne BD de la dessinatrice Gally.) 

***

Mes acolytes

46 commentaires:

  1. Magnifique ! (que ce soit la photo ou le texte qui va avec)

    Je pense ne jamais te l'avoir dit, donc c'est l'occasion : tu es magnifique comme tu es et je ne dis pas ça juste parce que je t'aime bien ;-)

    La dictature de la maigreur est vraiment inadmissible, mesdames, soyez fières et n'ayez pas honte de ce que vous êtes, que vous ayez des rondeurs ou non :-)

    Par contre, se rendre visible comme ça est à double tranchant : cela peut montrer que, non, "ce n'est pas sale", que des rondeurs, ce n'est pas forcément moche. Et d'un autre côté, ça fait être sous le coup des critiques, surtout les négatives. Après, est-ce que ce genre d'action peut faire changer les choses ? Je ne sais pas et j'en doute. Mais c'est mieux que de ne rien faire car, quand on ne fait rien, on est sûr que rien ne changera...

    En tout cas, je salue ton courage (je serais bien incapable de faire ça), ton texte et si en plus ça te permet de te sentir mieux, c'est génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Il semblerait que tu aies eu raison pour les critiques (voir ci-dessous), mais c'est pas ça qui va m'arrêter :p

      Supprimer
  2. Yo Nadj, je n'ai jamais commenté, mais je lis régulièrement tes billets.
    Ton texte est très beau et la photo est magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de te décider à commenter à cette occasion, ça me fait très plaisir <3

      Supprimer
  3. Tu sais déjà ce que je pense de cette sublime photo, mais bravo pour cet article qui l'accompagne si bien, et pour l'avoir enfin partagée sur ton profil fb ! You're the best, beauty <3

    RépondreSupprimer
  4. Partie 1 :
    Tombant sur cet article par le plus grand des hasards, j'ai envie de réagir à ce texte.
    Je sais déjà que je m'expose à une certaine hostilité par ma position, comme c'est assez régulièrement le cas, mais je crois profondément que tout le monde a le droit de s'exprimer, et j'ose croire qu'ici aussi, on respectera au moins ce droit que j'ai.
    Ces derniers temps, et je rejoins cet article sur ce constat, se multiplient divers actes/comportements venant de la part toujours plus importante dans nos sociétés occidentales de "gens en sur-poids". Je vois ceci d'un assez mauvaise œil, et ce pour plusieurs raisons.

    Bon déjà, je ne vois pas trop le côté positif à voir des individus que les autres ne veulent pas spécialement voir chercher à s'exposer ainsi. Au mieux ils seront applaudis par quelques personnes qui croient par cet acte faire une bonne action, et qui auront de ce fait bonne conscience (sans pour autant nier au fond d'eux-mêmes, qu'ils ne seront jamais attirés physiquement par des personnes en sur-poids trop important). Je ne comprends pas l'intérêt de cela, de ce rapport hypocrite, qu'est-ce qu'ils peuvent bien rechercher là-dedans?
    Alors oui j'en conviens, le fait de ne pas correspondre aux canons de beauté actuels est assurément une intense source de mal-être pour beaucoup. Ces canons de beauté ont d'ailleurs toujours évolués, autrefois, les femmes rondes étaient appréciées, et les minces emplies de regrets de ne pouvoir avaler suffisamment de nourriture pour ressembler à "ces modèles".
    Mais venons en au fait: les canons de beauté d'aujourd'hui sont clairement abusifs. Pas besoin d'être en sur-poids pour être frustré face à ces femmes squelettiques aux jambes immenses, presque difformes : la plupart des femmes le sont, même si elles n'ont aucun problème de poids. Pas besoin d'être en sur-poids donc, pour complexer sur son physique. Comment ressembler à des femmes photoshopées dans la vraie vie ? Impossible.

    Alors donc, nous assistons à la naissance d'un énième communautarisme (comme si nous n'en avions pas assez déjà), qui, à mon avis, aura un certain poids (sans jeu de mots) dans les années à venir. Est-ce réellement nécessaire ? Enfin je veux dire, il y a tellement de combats à mener, comme l'écologie, la santé, ou encore la pauvreté. Pourquoi ne pas militer pour la faim dans le monde par exemple? Avoir dans nos sociétés des gens qui ont tellement de quoi manger, qu'en plus d'un gaspillage considérable, grossissent jusqu'à des obésités morbides (je ne sais pas référence aux personnes en sur-poids à cause de maladies bien entendu) ; et cela pendant que des millions de gens squelettiques souffrent, crèvent parce qu'ils n'ont rien à manger ; quel paradoxe... . Le taux d'obésité de nos société est juste un doigt d'honneur de plus à ces gens. Mais plutôt que de se battre pour tenter de régler (ou tout du moins d'atténuer) ça, ils préfèrent militer pour complexer un peu moins à propos leurs corps si différents des squelettes qui leur servent de modèles. "C'est vrai quoi, ils nous emmerdent ces déchets, laissez nous nous empiffrer et ne pas sortir de chez nous, et sans complexer s'il-vous-plaît! Nous aussi on veut être désirés par ceux que nous désirons... ."
    Je ne vois dans ces mouvements que de la suffisance, de l'arrogance, de l'égoïsme. Comment on peut dénoncer la prétendue "superficialité" de la société et agir ensuite d'une manière aussi superficielle?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma copine C. t'a déjà fort bien répondu ci-dessous, mais je m'en vais reprendre tout ça point par point :
      - je serais très étonnée que tu sois tombé ici "par le plus grand des hasards", vu le peu de renommée de ce blog. Tu es donc soit un ami d'ami, soit un abonné de la page de Pendora (moi qui croyais qu'il n'y avait que des gens de bon goût...), soit éventuellement un ami d'une personne qui a liké l'article sur sa page. C'est tout. Ceci dit, tu as en effet le droit de t'exprimer, et tu le fais de façon relativement constructive (du moins sur cette partie), c'est pourquoi je prends la peine de te répondre.
      - " je ne vois pas trop le côté positif à voir des individus que les autres ne veulent pas spécialement voir chercher à s'exposer ainsi." C'est sympa dis donc, tu voudrais qu'on cache tous les gens que t'as pas envie de voir, des fois que ça t'irrite la rétine ? Au placard, les gros, les moches, les malades, les clochards... Ben non, c'est pas comme ça que ça marche ici. Je fais partie de ceux qui ont envie de voir ce qu'on leur cache, parce que -scoop- le monde est pas uniquement fait de trucs agréables à voir. Et comme dit dans l'article, j'estime que montrer les victimes de discrimination sous un jour positif peut servir à faire cesser ces discriminations. Manifestement, pour certains, c'est pas gagné...
      - on est entièrement d'accord sur le côté "canons de beauté abusifs pour tout le monde", aucun souci là-dessus.
      - par contre l'argument "faim dans le monde" et combats plus importants... sérieusement ? pour le coup, ça se voit que tu ne me connais pas. N'y vois pas une justification mais un simple exemple : je ne mange pas de viande (et je m'efforce d'arriver à un vrai végétarisme) et je consomme au maximum bio et local, en évitant à tout prix le gaspillage. Donc oui, je m'engage dans des choses importantes. Si je suis obèse, ce n'est pas à cause d'une maladie non plus, c'est juste que j'ai un métabolisme à la con qui fait que je grossis très facilement et que j'ai beaucoup plus de difficultés à maigrir. Je ne mange pas beaucoup. Les gens sont même souvent surpris du peu que je mange par rapport à ma silhouette. Donc épargne-moi les raccourcis faciles sur des sujets que, manifestement, tu ne maîtrises pas.

      Supprimer
    2. "sans pour autant nier au fond d'eux-mêmes, qu'ils ne seront jamais attirés physiquement par des personnes en sur-poids trop important"... Ce qui est sûr, c'est que personne n'est attiré par les gros cons. J'admire Nadj et C. d'avoir pris le temps de répondre de façon si argumentée à une telle vomissure. C'est fascinant, ces gens qui écument le Net en quête de gens "différents" (d'eux, s'entend) à insulter. Bravo Nadj pour le calme (j'en ai moins face à ce genre de choses, j'avoue), et pour les photos.

      Supprimer
    3. Je ne vais répondre qu'à la partie me concernant car le reste a déjà été doublement répondu et je ne pense pas être meilleur (et surtout aussi calme) et que ça ne me concerne pas directement.

      Mais "Au mieux ils seront applaudis par quelques personnes qui croient par cet acte faire une bonne action, et qui auront de ce fait bonne conscience (sans pour autant nier au fond d'eux-mêmes, qu'ils ne seront jamais attirés physiquement par des personnes en sur-poids trop important). Je ne comprends pas l'intérêt de cela, de ce rapport hypocrite, qu'est-ce qu'ils peuvent bien rechercher là-dedans? ", je ne peux pas laisser passer ça.
      T'es gentil, mais tu ne décides pas à ma place de ce que j'aime ou n'aime pas, ou du fait que je sois hypocrite ou non lorsque je dis quelque chose, je ne supporte pas ça. Ce n'est pas parce que toi tu n'aimes pas que, forcément, chaque compliment exposé ici est obligatoirement hypocrite et que c'est la BA de la journée. Je dis toujours ce que je pense et je trouve Nadège très jolie sur cette photo, point. Que ça te donne envie de vomir, puisque tu aimes les filles ni maigres, ni rondes, tant pis pour toi (et je ne t'oblige pas à aimer ça), mais tu ne fais pas de ton cas une généralité, comme si tu détenais toute la vérité en ce monde.
      Merci.

      Supprimer
  5. Partie 2:
    Quand je vois apparaitre de plus en plus de mannequins en sur-poids, souvent non sans une certaine arrogance en plus, ça me donne envie de vomir. Ces mouvements, en plus d'être des plus contradictoires et impertinents, tendent à décomplexer les gens (c'est du moins l'objectif) de prendre (ou du moins de ne pas perdre) du poids. Mais est-ce que c'est un bon message ? Je ne vois pas de différence entre cela et prôner la cigarette, la drogue ou l'alcool en grande quantité... Le sur-poids, l'obésité sont dangereux, et favorise très fortement leur lot de diabète, cancers, et toute la petite famille bienveillante qui suit. Les modèles squelettiques que nous avons actuellement sont tout aussi dangereux, là-dessus nous sommes d'accord, mais en revanche, ne les remplaçons pas par d'autres exemples à ne pas suivre!

    Je sais que je risque d'être insulté, peut-être massivement (je ne connais pas l'influence de ce blog), j'en ai l'habitude puisque j'emmerde le politiquement correct et ses "prêcheurs", qui par leurs réactions excessives me confortent dans mes opinions, et je tiens à dire jusqu'au bout ce que je pense. Donc non, ta photo on ne veut pas la voir, elle est retouchée comme 90% des merdes qu'on peut voir sur facebook, internet en général, les magazines, la télé ; ton corps n'est pas beau à voir, et l'exposer ainsi ne changera surement rien à ton mal-être à long terme ni-même à ce que les gens penseront réellement de toi (pas ce qu'ils disent donc). Va donc militer pour quelque chose de réellement utile plutôt de soutenir et participer à ces conneries, là tu seras surement déjà plus respectée, et aura une bonne raison d'avoir bonne conscience ; et si ton corps te déplait tant, va donc faire du sport, après tu pourras être triplement fière de l'exposer: tu te seras battue pour, tu ne dégouteras pas les gens, tu ne complexeras plus jamais dessus.

    En espérant ne pas être mal interprété, je donne juste mon opinion, fruit d'une réflexion, tout comme toi tu as donné le tiens dans cet article, et mon opinion vaut autant que la tienne.

    Bien à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant la première partie était relativement constructive, autant je trouve celle-ci nettement plus agressive (sans vouloir mal interpréter, hein, mais quand on me parle "envie de vomir" et qu'on me dit qu'on n'a pas envie de me voir alors qu'on est CHEZ MOI, ça m'agace un chouïa, si t'es pas content passe ton chemin).
      - premièrement, le mouvement actuel ne vise en aucun cas à promouvoir le surpoids et l'obésité, mais uniquement à permettre aux personnes qui en souffrent de vivre la tête haute, sans se cacher, sans avoir honte. Il y a quand même une sacrée différence. On ne dit à personne "devenez gros, c'est cool !" parce que ça ne l'est pas. On essaie seulement d'améliorer notre vie, notre rapport à nous-mêmes, et d'éduquer le regard des autres vers plus de tolérance.
      - pour le reste... comme dit ci-dessus, si tu ne veux pas me voir, ne viens pas chez moi. Je milite pour des choses utiles, et celle-ci en fait partie. Et l'argument du sport... laisse-moi rire. Si c'était aussi simple, tout le monde serait mince et musclé. On peut rester gros tout en ayant une activité physique importante (certes, ce n'est pas mon cas). Et pire : on peut devenir mince et complexer encore plus sur son corps qu'avant ; parce que ça détend la peau, parce qu'on ne se reconnaît plus.
      Et figure-toi que j'ai déjà perdu pas mal, et pas grâce au sport, mais grâce à un ressort psychologique (parce que oui, ça vient souvent de là aussi) : une bonne estime de moi... due à l'affection que l'on me porte, et à l'attirance que je suscite chez certains, ne t'en déplaise. Parce que non, mon corps ne dégoûte pas les gens, merci. Alors oui, je vais continuer dans cette voie. Et je t'emmerde bien cordialement.

      Supprimer
    2. Dis donc, "anonyme", je ne vais pas reprendre point par point tes arguments, disons, subjectifs, car Nadj et C. les ont déjà largement démontés (tu noteras au passage que malgré l'extrême violence de tes propos, en particulier dans la seconde partie, personne ne t'as insulté comme tu le recherchais - nous sommes des gens civilisés, nous), mais tu seras gentil d'éviter les généralités du genre "Donc non, ta photo on ne veut pas la voir". Car j'ai un scoop pour toi : le monde entier ne pense pas comme toi ! Moi j'ai été ravie de la voir, non seulement la première fois sur la page de Pendora, alors que Nadj hésitait encore à la partager, et surtout maintenant qu'elle a enfin osé.
      Cette photo plait à énormément de monde, objectivement d'abord pour ses qualités artistiques intrinsèques (il n'y a qu'à voir le nombre de likes sur la page de Pendora), ensuite pour la démarche et le courage de son sujet : mais bien sûr, ne la connaissant pas personnellement, et n'ayant manifestement pas lu l'article, tu ne peux pas juger de cet aspect-là. Nous pouvons te pardonner de n'avoir pas cet aspect subjectif pour l'apprécier davantage, ne connaissant pas Nadj personnellement -et c'est bien triste pour toi car tu rates une personne formidable- mais cela n'autorise pas les insultes. Donc bref, comme on disait gamins : "quant on ne sait pas, on ne parle pas". Et effectivement, "va donc militer pour quelque chose de réellement utile" au lieu de perdre ton temps, et le nôtre, ici. Merci.

      Supprimer
  6. @nadj: ta photo est superbe, merci de la partager avec nous, sincèrement.

    @courageux anonyme : je trouve la maîtresse des lieux bien généreuse de laisser passer ton commentaire. Je suis bien moins gentille, je considère que les gens qui viennent chez pour me cracher dessus («Donc non, ta photo on ne veut pas la voir» et plus encore «on corps n'est pas beau à voir» ) sont priés de dégager fissa...
    Il est tard et je suis crevée mais pour répondre à ton pavé en vitesse :

    - de quel droit peut-on s'arroger le privilège de décréter que les causes à défendre doivent l'être selon tes critères d'importance ? Le coup des causes plus urgente (la faim dans le monde, sans déconner, tu veux pas aller militer au Rotary Club non plus ? Tu chante We are the World aussi le soir ?) est systématiquement utiliser pour délégitimer tout militantisme qui s'intéresse à des problèmes assez précis pour pouvoir être réglés. Un truc vaste et flou, là tu peux militer, tu as aucun espoir de modifier quoique ce soit, tu es inoffensif. Dés que tu abordes un sujet précis (genre celui que soulève Nadj ici, ou je sais pas, la question du viol en France, ou le harcèlement de rue) là tout de suite, il y PLUS IMPORTANT. Donc soyons claires : si tu trouve que des causes plus importantes méritent qu'on s'y investissent, va y mettre TON énergie et ne la dépense pas à expliquer aux autres qu'ils/elles ont tort (non mais c'est vrai, toute cette énergie que tu dépenses à combattre le «politiquement correct», tu te rends compte qu'on pourrais éradiquer la faim dans le monde grâce à toi si tu te concentrais là-dessus ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Pour ce qui est des commentaires, la maîtresse des lieux ne les modérait pas jusqu'ici (a fortiori quand elle dort) mais songe à s'y mettre... en attendant, je laisse celui-ci, avec tes réponses, et je m'en vais lui répondre aussi. Mon premier troll, ça se fête !

      Supprimer
  7. - ta lutte incessante contre le politiquement correct. Sans déconner, est-ce que tu penses vraiment que dire à une femme grosse que son corps n'est pas beau et que les gros devrais se cacher contredit le MOINS DU MONDE ce que l'on lit partout ? Quelques blog et trois ligne dans un magazine féminin (au milieu de 12 mannequins anorexiques et retouchées) ne changent pas une norme. La norme, c'est la minceur, et même si tout le monde s'entend pour critiquer photoshop, critiquer ma minceur comme idéal de beauté et de santé est loin d'être le courant dominant aujourd'hui. En même temps,ça fait longtemps qu'on le voit à l’œuvre, dés que quelqu'un annonce fièrement être «politiquement incorrect» et qu'il va «briser un tabou», 99% du temps, une horreur raciste, sexiste ou autre suit (me semble que c'était le slogan du torchon Causeur à un moment..). Donc non seulement tu es parfaitement politiquement correct avec ton commentaire, mais même en pensant ne pas l'être, tu es terriblement prévisible. Oui je sais, c'est triste.

    - L'argument de la santé. Alors là encore, soyons claires : la minceur et la santé n'entretiennent que des rapport très lointains, de même que la grosseur et la maladie ne sont pas des état de cause à effet. Selon les époques, on défini des critères de beauté, et ENSUITE, on y attache des idéaux de santé. La grosseur était à une époque signe de santé, elle est aujourd'hui signe de maladie, de même que la minceur était signe de maladie et inversement. La science et la médecine sont des pratiques qui reflètent les préjugés de leur époque. Tu veux un exemple ? Tout le monde connaît les symptôme de la crise cardiaque (douleur vive dans le bras gauche, puis fourmis, puis mal dans la poitrine). Ces symptômes sont réels CHEZ LES HOMMES. Les crises cardiaques se manifestent différemment chez les femmes (mal de ventre notamment) mais parce que le monde est masculin, on ne s'est jamais (jusqu'à récemment) interrogés sur la différence. Du coup, on a ignoré (et bcp ignorent encore) que les femmes ont des symptômes différents. Du coup, tu comprends bien qu'une société qui fait de la minceur un idéal fait des études qui prouvent que les gros sont plus malades. Or ce n,est pas la grosseur qui cause la maladie mais le mode de vie (sédentarité notamment). C'est ici une erreur de débutant que de confondre causes et conséquences. De plus, la stigmatisation des gros.se.s par le corps médical (aussi mal informé que toi pour la plupart, oui, c'est triste) font qu'il s'agit d'une population moins encline à se faire suivre, et donc, parce que moins suivis, des problèmes qui n'ont pas été pris en amont prennent régulièrement des proportions plus importantes (mais là encore, causes et conséquences, ne pas confondre OU retourner en 6e) De plus, quelques équipes travaillent tranquillement sur ce sujet et ont par exemple montrés que si les gros.se.s ont plus de crises cardiaques que les minces, ils/elles récupèrent mieux de ces crises, qui sont donc plus souvent mortelles chez les minces. Tu vois, la vie c'est plus compliqué que ce que raconte la plupart des médias.

    Sur ce je vais aller dormir. Nadj, si tu trouve mon commentaire trop agressif, pas de souci pour le supprimer. Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop agressive ? tu rigoles, tu es mon héroïne ♥

      Supprimer
  8. Bon je prends enfin le temps de faire le tour des défis :)

    En ce qui concerne ton choix de photo et ton texte, tu sais déjà ce que je pense de tout ça et que je te soutiens à 200% et je suis bien contente que tu te sois décidée à t'investir dans le défi de Pandora, et encore plus que tu sois prête à le partager avec le moooonde. Je pense que pour lutter contre le mal être qu'on peut éprouver à cause de son physique (qu'on soit en "surpoids" ou pas d'ailleurs, la société arrive très bien à complexer tous les formats de femmes), il faut avant tout apprendre à s'aimer, se sentir belle et désirable. Et c'est même souvent là qu'on arrive ensuite à maigrir (comme tu le disais très bien en répondant à ce courageux anonyme). Aimer son corps est bien plus efficace que de se lancer aveuglement dans le sport intensif et les régimes à répétition, qui ne règlent pas vraiment le problème de fond (mais bon là encore, et on le vois bien au comportement des médecins face aux "gros", résoudre le problème en le prenant à la source ce serait trop simple).

    Quand au courageux anonyme, je n'ajouterai rien, je ne ferais que répéter ce que vous lui avez toutes déjà répondu. Mais j'espère que ça te touche pas trop <3. Pour conclure : la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton soutien depuis le début dans cette histoire <3
      Tout ce que tu dis est très juste !

      Quant au troll... curieusement, non, ça ne m'a pas touchée du tout. Peut-être parce que C. lui a répondu avant même que je lise son message, j'en sais rien, mais franchement, ça m'a plus fait rire qu'autre chose ^^

      Supprimer
  9. Belle photo, bel article. Beau troll, bien argumenté au début mais manquant de maturité et de tolérance à la fin !
    J'aurais compris qu'il ne soit pas content si la photo était celle d'un homme noir (on connait les penchant de la France décomplexée en ce moment !). Mais pourquoi perdre du temps à envoyer un com' aussi long sur quelque chose qu'on n'aime pas ?
    En fin bref "il n'y a pas de mal à se faire du bien" donc Nadj fais toi plaisir et enjoy your life !




    randoul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci papy randoul, ça me touche :)
      Et je comprends pas non plus pourquoi les gens perdent autant de temps à critiquer ce qui leur plaît pas, au lieu de passer leur chemin pour aller voir quelque chose qui leur plaît... ça me dépasse complètement !

      Supprimer
  10. Ah tiens, Lindsey Strirling a dit quelque chose à ce propos : "What do you see when you look in the mirror? I honestly used to see someone I didn't like; there were so many things that I hated about myself. I thought they were all on the outside: my imperfect skin, my cheeks were too big, could I see my rib cage, did my thighs touch... If I didn't see what I wanted to see I felt like I had no worth. But what I was really afraid of was what was inside. I had to learn to love myself on the inside before I could be happy with what I saw on the outside. I worked really hard to learn to love myself and it started every morning with the mirror. Even though i didn't believe it, I would look into the mirror and say "you are beautiful, you are smart, you're a daughter of god..." The same way I learned to play the violin, I practiced positive thinking so I couldto love the real me."

    C'était un problème un peu "opposé" au tien, elle était anorexique ; mais le mal-être qui découle de la non acceptation de soi est le même, je pense, pour toutes celles et ceux que les "normes" de la société rendent "anormaux/ales"....... mais qu'est-ce que la normalité??? Je m'efforce de bannir le mot "normal" de mon vocabulaire^^
    J'estime qu'il n'y a pas de normalité, il n'y a que des être tous différents qui s'efforcent de vivre ensemble^^ Des petits des grands, des minces, des moins minces, des gros, des blancs, des noirs, des bronzés, des homos, des lesbiennes, des hétéros, des qui aiment la viandes, des végétariens, des catho, des musulmans, des bouddhistes, des juifs, des athées, des adorateurs de Satan, des qui veulent des enfants, d'autres qui n'en veulent pas, des qui aiment la country, le rap, le classique, le métal, des qui militent pour certaines causes, d'autres pour d'autres, d'autres qui militent pas, etc.

    Toutes ces différences là, c'est ce qui fait notre richesse et permet les échanges, et en même temps, j'ai envie de dire, je m'en fous. Je m'en fous que mes meilleurs amis soient gros ou rachitiques, je ne choisis pas mes amis en fonction de ça mais de ce qu'ils sont, hey, ce ne sont pas mes amis pour rien^^ Je m'en fous que mon voisin soit noir ou blanc ou crème café au lait, tant qu'il est sympa et ne fais rien de mal^^ Je trouve Séb du Joueur du Grenier, Bob Lennon, Séb l'Ours, Antoine Daniel, Janek et (surtout) Thomas séduisants pour un tas de raisons totalement indépendantes du physiques, et principalement parce qu'ils sont cool, ont du charisme et de la répartie, me font rire, sont cultivés et doux et adorables comme des agneaux <3
    Je pense que, tant qu'une personne ne fait pas de mal autour de lui, et ne se fait pas de mal à lui-même (est en bonne santé quoi), alors tout va bien^^ Peu importe son physique, ses goûts et ses idées^^

    La beauté, c'est trop subjectif pour être normé, sérieux. Donc moi, je trouve les photos du projet Peau magnifiques, tes cheveux (ce lancer de cheveux sur la deuxième photo! <3 )et ta peau avec la lumière rouge sont parfaits (et j'aime beaucoup Angie aussi, le regard et les cheveux sous lumière rouge, j'aime^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es tellement choupi ♥ le monde serait vachement plus agréable à vivre si y'avait plus de gens comme toi !
      (et je confirme : anorexiques ou obèses, même combat dans le cas présent, même si hélas certains ne comprennent pas ça et essaient de former des camps... c'est ridicule.)
      ((Notre Maître vénéré va se vexer de ne pas être dans ta liste :p) (et Janek va plus se sentir parce qu'il y est x) ))

      Supprimer
    2. C'était une liste non exhaustive ;) (mais j'avoue ne pas avoir pensé à lui et d'autres sur le coup, j'étais encore dans l'ambiance Geek Faeries XD)

      Supprimer
    3. Alors moi, je suis d'accord pour faire un échange entre moi et le maître vénéré, que lui rentre dans cette liste et que moi, j'en sorte xD (non mais d'où je suis cool, cultivé, doux, adorable et que j'ai du charisme ? xD)
      Si on enlève ça, 100 % d'accord avec tout ce que tu as dit ^^

      Supprimer
    4. Si si Janek, tu l'es :p

      Plus je lis cette phrase : "le monde serait vachement plus agréable à vivre si y'avait plus de gens comme toi !" et plus j'en suis flattée tout en voulant me cacher dans un trou de souris *émue et embarrassée*

      Supprimer
  11. (2ème partie XD)

    Je te trouve BELLE, oui, tu ES belle!! Et on devient d'autant plus belles qu'on arrive à s'accepter et accepter son corps tel qu'il est, peu importe ces connes de normes^^
    Faire un shooting comme ça, c'est admirable et très courageux, et même si ça ne fais pas changer les choses, ça les fais au moins changer pour toi, et c'est ce qui est le plus important ; tu arrives toi-même à casser cette bulle de mal-être qui t'emprisonne, tu fais des choses pour en bouger et tu en ressors encore plus belle, et c'est vraiment admirable parce que ce n'est pas quelque chose de simple du tout, de se sortir de ce cercle vicieux^^'
    Je t'admire Nadj <3

    Quand à Monsieur/Madame Anonyme...vous lui avez tous très bien répondu(e)^^ Ahlala, parler comme ça de Nadj alors que tu ne la connais pas...si tu savais seulement la moitié de ce qu'elle fais, et son mode de vie...enfin... Je veux même pas prendre la peine de lui répondre^^'

    RépondreSupprimer
  12. Ouh, j'ai pas tout lu (je le ferai, soyez en sûrs mes amis) mais... mais ta gueule, anonyme. (l'argument "pendant qu'y a des gens qui meurent de faim", lolilol, sauf que ce qu'on produit par chez nous n'est pas destiné à être donné à des gens qui crèvent de faim... si on mange pas, poubelle. Ça n'en devient pas une obligation de manger pour autant mais... fuck, on n'a qu'une vie, la nourriture c'est miam miam. Fuck le reste. è_é

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, t'as fini par tout lire ? :p
      (et oui tiens, cet argument était tellement évident que j'y ai même pas pensé...)

      Supprimer
  13. T'es belle Nadj, et j'adore tes boobs, sont trop beaux et confortables!:p et tain les gens qui critiquent vous pouvez pas faire plus court, c'est chiant de vous lire^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouahaha l'argument du confort, c'est imparable ! Au moins là-dessus y'a consensus, tous ceux qui ont essayé mes oreillers incorporés les ont adoptés ! :D

      Supprimer
  14. Clap clap, anonyme ! Tu as presque réussi à te faire passer pour quelqu'un dont on pourrait éventuellement respecter l'opinion, avant de basculer dans le troll primaire.

    J'avais vu la vidéo de Meghan Tonjes à propos d'Instagram. Ça a beau être tristement commun, ce genre de situation/réaction ("Couvrez cette cellulite que je ne saurais voir", n'est-ce pas, cher anonyme ?), ça me laissera toujours sur le cul.


    Quoi qu'il en soit, le billet, la photo et le modèle sont tops. Et puis, le projet "peau" dans son ensemble est très beau. Merci Pendora :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Couvrez cette cellulite que je ne saurais voir", c'est tellement ça :)
      Merci toi !

      Supprimer
  15. Lorsque j'ai vu ta photo, j'en suis tombée des nues (c'est le cas de le dire ^^).
    Je suis ravie que tu es fait ce geste car cela prouve que, quoi qu'en dise certain(e), tu te sens belle! Et tu es belle!
    C'est que le frangin à bon goût ^^

    Tu as très bien fait de publier cet article, grâce à toi on en apprend chaque fois des vertes et des pas mures (en autres: Les femmes n'ont pas les mêmes symptômes de la crise cardiaque que les hommes??? o_O => recherches immédiates).
    J'essaie de lire chacun de tes articles (si j'ai le temps) et des fois (tellement que je suis inculte) j'abandonne ^^ mais pas celui-là! Lui, je l'ai lu en entier et même les commentaires (grrr l'élastique est tendu!!).

    Enfin, tout ça pour dire que non seulement tu es belle de l'extérieur mais ton esprit et ton cœur le sont tout autant! Merci pour ton partage de connaissance et d'être tout simplement toi!

    <3 Sœurette!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup petite sœur ♥
      tu as pas idée à quel point ça me touche ce que tu dis là :')

      Supprimer
  16. Waouh elle est belle ma copine ! Et je suis grave jalouse, j'adorerais faire ce genre de photos avec mon corps post grossesse n°1 / grossesse n°2 en cours, haha. Tiens ça aussi ça fait parler les gens : être une sylphide canon / musclée 2 jours après l'accouchement et si c'est pas le cas ben t'es une feignasse. Moi je commence à le regarder différemment mon corps et c'est un peu grâce à toi ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais fais-en ma belle, je demande pas mieux que de voir ça, moi !
      C'est clair que c'est aussi une sacrée pression, ça, je préfère pas imaginer ! Comme si c'était pas assez éprouvant comme ça...
      Mais je suis ravie de pouvoir t'aider un peu ♥

      Supprimer
  17. Réponse pour ce sale Troll:
    "Je sais déjà que je m'expose à une certaine hostilité par ma position, comme c'est assez régulièrement le cas, mais je crois profondément que tout le monde a le droit de s'exprimer, et j'ose croire qu'ici aussi, on respectera au moins ce droit que j'ai." => je suis un troll, j'en suis fier et comme au moins j'écris bien (ce qui est tout à ton honneur, anonyme) je brandis d'avance ce bouclier.

    "Bon déjà, je ne vois pas trop le côté positif à voir des individus que les autres ne veulent pas spécialement voir chercher à s'exposer ainsi."
    Bon, ta phrase a elle même est une ode insolente au sophisme dont tu fais preuve par la suite. Car oui, après cela, viennent les redondantes argumentations rhétoriques pour défendre les pauvres minorités opprimées. Celles là même "que les autres ne veulent pas voir" et dont tu "ne vois pas le coté positif à les voir". Bon, au moins tu n'es pas hypocrite. Enfin, en apparence (haha).
    Ensuite, tu balances des exemples bateaux, les bons gros clichés à ta sauce, une note de morale par ci par là histoire de faire genre et donner bonne figure. soit, mais rien de neuf sous le clavier et à l'écran. Sérieusement, je m'attendais à mieux. Même pas un argument un tant soit peu mieux développé que les autres, juste grattés en surface, juste assez pour le pointer vers là où ça fait mal (bah oui, sinon ça sert à rien n'est ce pas?).
    Et la partie deux... bon, juste l'apothéose après la première, où enfin surgit la médiocrité de tes propos -encore plus emplis de contradictions d'ailleurs, ou alors malgré tes belles phrases et mots bien choisis tu t'exprimes très mal quand il s'agit d'exprimer quelque chose de constructif et qui mène quelque part- et enfin, tu finis par dire ce que tu as réellement en tête depuis le début. Était ce utile d'autant blablater avant? non. Ça n'adoucit pas moins ton message ni notre ressenti. Mais ça, tu le savais déjà. Tu l'avais même anticipé.
    Bref, je ne te hais pas, je te connais pas, mais je n'ai pas envie de te connaitre après la lecture de ta réflexion: car en l’occurrence, c'est cela qui est "exposé avec arrogance" mais que je ne voudrais plus voir.

    Les autres lecteurs qui ont répondus: Miaou!

    Nadj : ai je réellement besoin de le redire (enfin réecrire) ici? Cette photo n'est pas la plus belle de la série que Melle Pendora ait faite de toi, celle avec ton jeté de cheveux est bien plus intéressante je trouve. Et pourtant, elle rend hommage aussi bien à l'artiste qu'au modèle. Elle donne à voir quelque chose de beau, vrai, pur. Et pour un résultat pareil, bien sûr il faut un bon artiste, mais aussi un bon modèle. On est bien d'accord, là on a eut les deux, avec un travail sobre, simple mais rudement efficace. Bravo à vous, j'adore.

    RépondreSupprimer
  18. Être bien dans sa peau et avoir envie d'aimer son corps est quelque chose sur laquelle j'aimerais aussi travailler : je suis fière de toi parce que tu te sens bien et que tu acceptes ton corps et tout ce qu'il peut t'apporter ; je suis fière de toi parce que tu oses, parce que tu te mets des défis ; je suis fière de toi parce que tu t'appropries ton corps quoique les autres (trolls) en disent. Tu peux être fière d'arriver à un moment de ta vie où les clichés et les stéréotypes et les normes ne te font plus (ou moins) mal, ça donne du courage et certainement, ça m'en donne.
    Perso, j'ai une petite préférence pour l'autre photo : le jeté de cheveux verts y est absolument magnifique !

    RépondreSupprimer
  19. J'ai été particulièrement touché par ton article, tu me donne réellement envie d'en savoir plus à ton sujet. Tu as tout à fait raison de te mettre en avant, pourquoi ne le ferais-tu pas ? La meilleure manière de combattre l'intolérance, c'est de montrer à ces personnes, irrespectueuses et superficielles, que même si cela les dérange, elles n'ont pas d'autre choix que d'accepter la différence.Tu n'as pas à te cacher, tu es belle, et tu as le droit de le montrer au monde entier si cela te plait !

    La photo, d'ailleurs, est réellement sublime, tu es magnifique et j'adoore vraiment ta couleur ^^ Le projet de cette photographe est tout à fait louable, je vais jeter un petit coup d'œil à son travail.

    Je te remercie pour ce joli texte, à bientôt j'espère ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Alice, et bienvenue ici ! <3

      Supprimer