mardi 1 avril 2014

Quote quote quote

Je suis depuis un moment le blog de l'écrivain Lionel Davoust, mais je n'ai pas encore fini de rattraper mon retard sur les archives.
Ce matin, je tombe sur ceci : 
Vous n’êtes pas forcément bon du premier coup, mais ON S’EN FOUT. Ce qui compte, ce n’est pas d’écrire merveilleusement bien – du moins, la première fois. Ce qui compte, c’est d’écrire. C’est mauvais, vous vous relisez et vous avez envie de vous enfoncer des aiguilles dans les yeux, vous grimacez devant vos lignes de dialogue ? Félicitations, c’est le métier. Tous les auteurs, même et surtout les pros, ont des moments comme ça. Le bonheur, avec l’écriture, c’est qu’on peut – qu’on doit – retravailler. On peut reprendre, encore et encore, jusqu’à ce que ça sonne juste, que ça rende bien, qu’on soit content. Ce qui compte, dans le premier jet, dans l’écriture, c’est de mettre de foutus mots sur le papier ou le clavier. Vous jugerez plus tard. Ensuite, toujours ensuite. Et plus vous écrirez, plus vous pratiquerez, plus vous prendrez de risques. Et plus vous prendrez de risques, meilleurs vous serez.

Ça me paraît tout à fait adapté à mes questionnements actuels, et surtout très motivant. Et adaptable à tous les domaines, en plus.

2 commentaires:

  1. Un brave gars que ce Lionel Davoust XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me tue à le dire :) et un excellent écrivain, au passage !

      Supprimer