dimanche 30 mars 2014

▲#1▲ Heure par heure - un dimanche au boulot...

Aujourd'hui, quelque chose d'un peu spécial, puisque c'est le premier article du défi qu'on s'est lancé avec Chloé ! Eh oui, c'était ça la fameuse collaboration dont je parlais... Vous pourrez aller voir son pendant sur son blog quand vous en aurez terminé ici... À noter qu'on s'est donné un thème mais pas de consignes particulières, donc je ne sais pas du tout ce que ça donne de son côté !

***

7 h : Le réveil sonne. J'ouvre un œil... il fait encore nuit. Trop intelligent, ce téléphone, il s'est mis à la nouvelle heure tout seul... je me rendors.

8 h : Le réveil sonne². Gmfrmblr... encore dodo.

9 h : Le réveil sonne³. Je dormirais bien encore, mais j'ai des besoins impérieux : aller aux toilettes et recouvrir de pommade mon tatouage tout frais qui se sent un peu sec. Je rassemble mon énergie en étudiant les notifications arrivées cette nuit sur mon smartphone.

9 h 05 : Debout, attention aux chats qui se jettent sur moi à peine la porte ouverte (en quelques jours, j'ai fort bien maîtrisé le style de la grue, à lever le pied à chaque fois qu'ils s'approchent - surtout Salem, ce petit idiot adore s'asseoir sur les pieds ou les griffer. À éviter le temps que je cicatrise, donc).

Oui voilà, un peu comme ça. Tout en classe et distinction.


9 h 10 : Après avoir répondu aux urgences toilettes et pommade, je nourris les monstres et me prépare mon petit déj : thé et cake au fruits. Je me rends compte avec bonheur qu'on est dimanche : Gérard-des-tondeuses ne bosse pas aujourd'hui, ce sera au moins calme en-dessous.

9 h 20 : Je sirote mon thé en faisant le tour des nouvelles sur FB et compagnie. Le silence d'en bas est compensé par le réveil des gamins du dessus, qui ont l'air très en forme, comme tous les dimanches... Je me demande combien de fois je vais entendre ce merveilleux remix de "Chaud cacaco" aujourd'hui (attention, ce lien pourrait avoir des effets néfastes sur votre santé mentale, la maison décline toute responsabilité).

9 h 30 : Je fais un tour sur RescueTime pour voir ce qu'a donné la journée d'hier, et je jette un œil à mes fichiers pour voir ce que j'ai à faire aujourd'hui. Dernier jour de charrette, je rends demain... 3274 mots hier en 4h30 de travail effectif (sur 9h passées devant l'ordinateur au total...) ; 3394 mots à boucler pour ce soir. La dernière journée est toujours la plus chargée... Enfin, je suis toute seule et j'ai rien d'autre à faire, ça devrait aller. Relecture demain.

9 h 40 : Ah si, j'ai autre chose à faire. Lancer une lessive. Monsieur aura besoin d'habits propres quand il passera rapidement ce soir et qu'il m'abandonnera pour 8 jours... (qui a dit que les intermittents étaient des feignasses, déjà ?)

10 h : Bon, les chats sont nourris, la lessive est lancée, mes Simpson sont occupés pour la journée (si vous y jouez aussi, ajoutez-moi ! nadj_flower sur Origin), j'ai fait ma petite partie de 2048 édition Doctor Who, mes lunettes sont propres... Y'a plus qu'à se trouver du son pour rythmer la journée. Hier, c'était grandiose : Iron Maiden, SOAD, Avenged Sevenfold, Edguy, Avantasia, Dragonforce, Metallica. Une bonne heure de chaque. Autant j'ai besoin d'un silence presque absolu quand je traduis quelque chose de compliqué, autant pour du facile mais un peu chiant comme je fais en ce moment (une liste de compétences pour un meuporg... le seul truc plus pénible, c'est les inventaires, et encore !), j'ai besoin de rythme. Et de quelque chose d'épique. Là, c'était plutôt pas mal... aujourd'hui, on va commencer par Apocalyptica, tiens.

10 h 30 : Au boulot !
 
11 h 20 : Pile le temps d'écouter Reflections en entier, j'ai bouclé mon premier bloc de 100 lignes. (Je procède comme ça pour ce genre de travail sinon j'en vois pas le bout... 100 lignes, une pause, et c'est reparti.) 890 mots en 50 minutes, joli score, mais ça se répétait énormément, ça aide ! (C'est dans ces moments-là que je suis vraiment ravie qu'on ait inventé la TAO...) Il est temps d'aller se refaire du thé et s'habiller, et on s'y remet... avec Nightwish tiens, ça fait longtemps.

12 h 15 : 100 lignes de plus, mais 385 mots seulement... comme quoi ^^ Ça fait quand même une matinée à plus de 1200, ce qui est très honorable. Bon, Nightwish c'était beaucoup mieux dans mes souvenirs adolescents (qu'est-ce que j'ai pu écouter Once... ça me fait bizarre, maintenant - enfin, les goûts changent !), et j'ai faim. À table !

13 h 50 : Après avoir déjeuné devant quelques épisodes d'American Dad (les gens qui font cette série sont fous), étendu le linge et m'être retartiné le pied de Bepanthen, me revoilà à mon poste avec la troisième tasse de thé de la journée. Un petit tour sur Facebook le temps que l'antivirus termine sa ronde (il fait ramer mon logiciel de TAO qui n'est déjà pas une flèche en temps normal, alors je préfère éviter), un 2048 (un jour j'y arriverai !), et c'est reparti avec Epica dans les oreilles... ou non tiens, Children of Bodom plutôt. Ça suffit les trucs mielleux.

14 h 50 : 1 heure, 100 lignes, 750 mots.
Pipi, thé, Stone Sour (pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt ? en même temps c'est risqué, comme je mets un mix YouTube, je risque d'être tentée d'aller voir pour mater la belle gueule de Corey Taylor... bon allez je tente quand même !)

Mon rouquin préféré.


15 h 45 : 1 heure, 100 lignes, 600 mots.
Et moins de 10 secondes à baver sur le torse tatoué et le cou de taureau de Corey, aperçus par hasard dans l'onglet YouTube resté ouvert alors que j'allais vérifier un mot dans le dico en ligne. Juré. (Mais quel bel organe quelle voix, bordel Vous avez entendu sa reprise de Dio pour l'album hommage ?)
Moins de 800 mots et j'ai fini :) En fait cette journée n'a rien d'ordinaire, je suis rarement aussi efficace !

16 h 05 : une petite pause Facebook/cake aux fruits et c'est reparti pour la dernière ligne droite ! (En compagnie de Dio, justement ^^)

17 h 03 : FINI !!!! Plein de répétitions sur la fin, ça aide bien :)
Pour fêter ça, je vais... faire la vaisselle. Pas que ça m'enchante, mais il faut la faire, et puis ça me dégourdira les pattes, réchauffera les mains et reposera les yeux...

18 h 15 : J'ai fait la vaisselle, et enchaîné sur quelques tâches ménagères que j'avais négligées au cours de cette grosse semaine de boulot... la cuisine et le salon sont rangés, et les chats ont une litière toute propre, l'honneur est sauf. Allons glander sur le net sans une once de culpabilité !

***
Bilan : j'aimerais pouvoir dire que toutes mes journées sont comme celle-ci, mais hélas, c'est rarement le cas. Le fait que je sois en fin de projet a bien aidé, en général ça me fout un bon coup de pied au cul, mais là, le fait de m'observer presque d'un œil extérieur a aussi pas mal changé la donne... ça me l'avait un peu fait aussi pendant mes premiers jours sur RescueTime. Ça s'appelle l'effet Hawthorne, il paraît.

Allez, filez chez Chloé !

6 commentaires:

  1. Super ! On va bien s'amuser :) Deux approches différentes, mais justement j'aime bien que tu détailles ta journée, on a l'impression de te voir travailler ! Et ton texte est marrant, ce qui n'est pas forcément facile à faire pour raconter une journée classique (donc challenge relevé !)

    RépondreSupprimer
  2. Yep, chouette article, Nadj, ça m'a un peu fait penser à cet article que tu avais écrit (http://hippie-chocobo.blogspot.fr/2013/12/impressions-de-la-semaine.html), c'est minimaliste et rythmé à la fois, c'est très sympa, tu as bien respecté le challenge, je trouve !
    Et bonus pour moi, j'aime toujours tomber sur des suggestions de playlists de travail, pcq quand je me retrouve à faire un truc bien répétitif comme toi (perso c'est la compta mais c'est un peu pareil), je me trouve toujours en manque d'idée quand j'ouvre YouTube. En plus je ne connaissais pas Stone Sour, merci pour la suggestion, donc, et vivement la prochaine heure de compta pour tester ça :p
    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, contente que ça te soit utile alors !
      Stone Sour, j'avais découvert à la sortie du premier album en 2002, mode groupie "aaaah le chanteur de Slipknot a posé son masque et chante en voix claire mais c'est trop bieeeeen !", ça avait duré quelques mois et puis j'étais passée à autre chose... et puis je les ai vus au Sonisphere l'an dernier et bim, re-craquage !

      Supprimer
    2. Ca c'est une belle collaboration:) J'ai hâte de lire les prochains articles, et je suis d'accord avec Chloé en lisant ton article on a vraiment l'impression d'être à tes côtés et te suivre travailler.

      Supprimer
  3. Bon, avec le boulot, j'ai mis du temps à les lire, mais c'est fait!
    J'aime bien l'idée^^ Et puis, comme toujours, c'est toujours mieux à plusieurs pour se motiver à faire quelque chose qu'on veut faire depuis longtemps^^

    Alors par contre ^^' J'avoue préférer la version de Chloé, tant sur la forme - je préfère cette façon de raconter, d'autant que j'adore l'aventure/fantasy - que par rapport à l'objectif - vu que, pour moi aussi, l'épique rime avec fantasy, du coup, je trouve que le sujet est mieux respecté par Chloé ^^'

    La tienne est rythmée, ça pas de soucis, et marrante, donc on s'ennuie pas, mais pas...épique, au sens où je l'entends^^' C'est plus classique je trouve, même si j'aime bien^^

    Hâte de voir le prochain challenge en tout cas!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! merci pour ton honnêteté, c'est exactement mon avis aussi (même si on a dit « palpitant », pas « épique », mais c'est kif-kif). Elle a beaucoup mieux respecté la consigne :)

      Supprimer